L'imaginaire et l'enfance

 

Jeunes Maîtres des Arts-Young Masters of Arts

Une fusion des Arts Visuels et de la Musique

L’art ouvre le dialogue le plus profond, le plus précis avec nous-mêmes et le monde.

Notre page se consacre à un partage solidaire de la créativité , dans le cadre d’un dialogue direct, ludique et bienveillant,  pour la co création d’un monde meilleur, par :

- la promotion du talent de notre jeunesse comme une valeur réelle,

-l’engagement des jeunes dans la découverte de leur identité, citoyenneté au sein de leur communauté, région, nation, l’Europe et du monde ,

- une interaction entre générations et les arts, amateurs et professionnels,

- une éducation ludique , structurée, progressive, adaptée aux rythmes individuels de tous,  avec le partage d’expériences réelles , en contact avec la nature, des sujets réels , des activités partagées  entre enfants et parents, en priorité, en équilibre continu avec la communication en ligne.

-des évènements culturels, des actions, des publications en co-auteurs entre enfants, parents et artistes professionnels,  mises au service de la santé, de la recherche sur le cerveau, l’autisme, la dyslexie et toutes autres conditions auto-immunes.

-pour un soutien de projets d’auto-entreprenariat, de projets écologiques pour la planète.

Lors de notre exposition de jeunes Britanniques dans la Mairie du XVIIIème à Paris, cet article résumait une approche pédagogique qui demeure , une fondation essentielle, dans  cette recherche à long terme :

Ce projet promeut le talent des enfants et jeunes gens en plaçant l’art visuel et la musique au sein de leur développement personnel et académique. L’art porte un regard éclairé sur soi et le monde.

C’est un langage d’émotion et d’analyse qui, au-delà des mots, nous fait découvrir l’essence de toute réalité.

 

Un  contact entre le cerveau et la main, pour le dessin, l’écriture, la conscience de la façon dont l’esprit  anime  l’expression corporelle et la danse, libère le son dans le parole où le chant sont portés par le rythme de notre respiration. Ainsi, une musique et une image sont des sismographes, une même vibration.

 

Ifrafh Neaman, professor à la Guildhall School of Music in London avait perçu la musicalité des œuvres des enfants et les avait commentées comme des pi-ces de musique.

Par exemple, dans cette œuvre très expressive de Rowena Grant illustre parfaitement la puissance du tigre, on y ressent aussi la légèreté de son souffle, la tension  fluide et silencieuse du corps.

Ainsi, l’acte de peindre devient un flot de conscience en mouvement, un élan, une architecture d’émotion. Ifrah Neaman voulut encourager le partage d’une telle créativité et signa ainsi, le catalogue d’exposition à l’Espace beaujon à Paris, au Conservatoire Camille Saint Saens à Paris.

Dscf3745 4 2Dscf3747

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et notre conclusion , inspirée par son soutien, demeure  la clé de cette aventure :

 

Nos enfants sont menacés par le monde complexe et fragmenté de la science et de la technologie modernes.  Agressés  par un flot d’informations et d’images, ils risquent d’être plongés dans une réalité virtuelle.

Et comme nous pensons avec des images, nous devons redécouvrir le rythme naturel de notre perception. Grâce à l’art, nous retenons ce contact avec  nous-mêmes et le monde .

La prise de conscience de notre individualité dans cet immense univers, est, en effet, notre vaisseau spatial de survie. Mais cette prise de conscience de l’unicité de nos vies, nos expériences ne peut être réalisée sans celle de notre universalité, de notre appartenance à la même planète, aux mêmes étoiles.

Nous devons offrir à nos enfants un instrument d’analyse  et d’équilibre adéquat. L’art doit demeurer au centre de nos vies.

 

« L’art n’est rien sans la science et la science n’est rien sans l’art ».

Comme l’a proclamé Einstein, celui qui ne peut trouver un élément de magie dans le monde n’est pas vraiment en vie. Nos enfants ont un talent naturel pour l’art et la vie qu’il nous faut chérir. Le monde adulte a besoin de se ressourcer dans la vision de sa jeunesse. Adultes et enfants doivent entreprendre ensemble le chemin de l’analyse et de la créativité.

 

Our children are threatened by a complex and fragmented world.The infinite amoount of information and images conveyed by the technology of mass communication plunges them in a virtual reality.We must enjoy this technology but as we think with images ourselves, we need to rediscover the natural processes and rythm of our perception.

Through Art, we retain this feel, this original contact with ourselves and the world.

Rediscovering one’s individuality in  such an immense universe, is our spaceship for survival. But being  fully aware that our lives and experiences are unique requires the same sustained awareness of our universality, of our belonging to the same planet and stars. 

So, we must let our children find their balance and  travel through knowledge with the right tool to process, select  create images, think, make decisions : the arts , creativity must remain at the centre of learning, of our lives.

 

« Art is nothing without science and science is nothing without art ».Indeed, as Einstein claimed, if we cannot stand in awe in front of the universe, we are as good as dead. Our children’s natural gift for life and for art must be nurtured. Their sense of wonder is the core foundation of all knowledge. The adult world needs to resource itself in the ocean of our children’s emotion and vision. Adults and children are to embark together on a joyful path of analysis and creativity.

 

Béatrice Cofield@allcopyrights reserved.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau