Newsletter

 Lettres et nouvelles par Béatrice Cofield

 

 Biennale de Chanciano 2018

Je suis honorée et ravie d’avoir reçu cette mention spéciale pour excellence lors de la Biennale de Chanciano 2018 qui sera consacrée par une autre exposition à Londres en novembre 2018 .

J’y  ai présenté cette œuvre naïve , inspirée par la musique ,des dialogues, des jeux avec deux très jeunes enfants de deux ans et demi et quatre ans qui, à ma grande joie,  demeure au Musée de Chanciano

Leurs études illustrent ce mystère, ce phénomène troublant d’une connexion  universelle a un état d’amour, entre générations, dans un contexte bienveillant, ludique, informel , avec le partage d’une vraie expérience, en contact avec la nature.

Nous avons joué ensemble, observé, cueilli des fleurs. Et parmi ces fleurs, elles ont spontanément placé des étoiles, des dragons gentils, des nuages qui sourient et m’ont conté de si beaux voyages dans une dimension de l’imaginaire qui ne pouvait être apprise.

Ainsi, cette biennale en consacrant une interaction entre les arts,  engage, unit  toutes générations , les artistes et leur public,  avec des concerts, des expositions , des conférences  dans le musée , dans toute la ville,  promouvant  une volonté de partage, une autre dimension de conscience , de créativité.

Un partage magique, en effet, d’amitié, de talents, où toutes les formes d’expression, les genres, les angles de perception, de l’abstraction pure à la représentation ,symbolique, surréaliste, hyperréaliste se complètent harmonieusement. Tel une science de l’âme, de l’observation et du cœur ainsi définie par Leonardo de Vinci :  «   l’amour de toutes choses vient de la connaissance ».

 

Béatrice Cofield @all reserved copyrights

Dscf4223 4

Dscf4221 3

 

Jeunes Maîtres des Arts-Young Masters of Arts

 

Merci , à Walter Fabeck dont la magnifique musique « Voyage dans l’espace » , dont les concerts improvisés en interaction avec les œuvres des enfants, emporta ceux-ci dans les plus beaux et émouvants voyages intérieurs.

Oui, l’art est bien le miroir universel de nos mémoires, nos rencontres, nos émotions, tout ce qui nous unit :

-des liens  intemporels ,mystérieux, profonds, avec nous-mêmes et les autres, avec notre environnement,

-des résonances par un geste libéré de toutes craintes, par un élan d’amour, d’appartenance à un tout visible et invisible, un inconnu,

-un espace sacré, où petits et grands se rencontrent avec la même   spontanéité, la même qualité de geste, la même profondeur du cœur.

 A l’écoute d’une même musique, des enfants âgés de 6 à 10 ans, de plusieurs écoles, en quelques ateliers ( trois ou quatre ateliers par classe ) ,ont produit, sans formation préalable, plus de 500 peintures, toutes vibrantes ,vivantes,  différentes, incarnant de belles harmonies ou musiques visuelles, avec de justes contrastes de formes, de couleurs et  un rythme émouvant.

A l’écoute de «  Voyage dans l’Espace »,  ils ont pu  regarder et s’évader par la fenêtre, ressentir l’envol des branches, la protectrice grandeur des arbres, entrer au cœur doux et léger des nuages, retracer, revivre les souvenirs de leurs promenades dans le village, dans la forêt, avec sa terre humide, ses marécages, ses voûtes de feuillages, ses lumières chatoyantes.

 

 

 

Des promenades ourlées de rêves , d’aventures, de rencontres avec de mystérieux véhicules spatiaux,  cerfs,  biches,   salamandres , dragons, grenouilles , crapauds, aigles, hiboux, papillons, libellules,  licornes, chevaux, cygnes, oies , canards sauvages,  lits de mousse,  cailloux ,  fleurs,  rois, reines, princesses, loups, écureuils, champignons de toutes couleurs,  copains devenus chevaliers…

A l’infini….

Tant de héros de légendes nouvelles.

 

Béatrice Cofield@ all reserved copyrights

Présidente et Fondatrice de Jeunes Maîtres des Arts-Young Masters of Arts

www.jma-yma.com

www.facebook.com/internationalconfederationartcritics.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire